FEV 2016

Les nuages de points intelligents

Nuages de points intelligents

Les nuages de points, « point cloud » en anglais, sont issus d'acquisitions LiDAR (terrestre/aérien), SONAR et reconstitutions photogrammétriques. Ce sont des données que chaque acteur de l'industrie géospatiale est amené à manipuler. On s'en sert principalement en tant que « support » pour la création d'autres données (type CAO, BIM, MNT, MNS, SIG 2D), analyses (auscultation, clash), livrables (rapports, coupes, plans), etc. Ces nuages nous permettent d'avoir un contrôle et une information exhaustive.

La création de ces différents livrables est un frein majeur à la productivité, l’avancée technologique et le rendement : ceci impose des coûts prohibitifs pour dégrader une source primaire d’information. En étudiant la théorie de Gesalt ou psychologie de la forme, la perception humaine excelle dans l’interprétation de ces ensembles de points. Notre esprit complète les espaces vides. Pourquoi ne pas utiliser directement le nuage de point, en surimposant le savoir de chaque métier, pour obtenir une réelle plus-value ?

Lire l'article PDF complet (gratuit)


 

Aller au haut